Île-de-France

Île-de-France

cliquez sur l'image afin de contacter la personne par mail

Sophie Lemosof
Charlotte Jousseaume
Odile Corre
Eugénie Rambaud
Pascal Mucchielli
Jenny Pickman
Pascale Jacquin-Ravot
Marthe Vertueux
Marie=Cécile Pommier
Michèle Hervieux
Anne Brown de Clostoun

Sophie Lemosof

 

L’autolouange est un rayon de soleil !

 

Sophie Lemosof est formatrice, coach en estime de soi, danseuse.

Adultes et adolescents viennent vers elle pour renforcer leur confiance et booster l’estime de soi.

Formée à l’Autolouange depuis 2013 elle accompagne chacun à s’épanouir pleinement, relié à ses motivations profondes. Elle donne des coachings et des ateliers où le participant se surprend à libérer sa puissance et sa créativité.

Sophie Lemosof a créé une approche personnelle où la danse et l’autolouange se tissent pour trouver la juste expression des émotions, quitter les peurs et laisser surgir l’authenticité de la parole.

 

Charlotte Jousseaume

 

Je propose un atelier d’autolouange de 3h, un dimanche par mois, dans un atelier d’artiste situé dans le 15ème arrondissement à Paris. Le thème est la quête et la réalisation de soi.

 

Ensemble, nous explorons, à chaque atelier, les mythes fondateurs et les textes sacrés des différentes cultures et traditions spirituelles pour louer les trésors enfouis au fond de nous.

Odile Corre

 

"Coach de la présence, j’encourage par ma propre présence

Coach audacieuse, je favorise l’authenticité

Coach intuitive, je décèle et mobilise les ressources cachées

Lors de séances de coaching individuel ou collectif, j’initie les jeunes, leurs parents et les enseignants à l’autolouange et au collage pour les aider à reconnaître et accueillir la belle personne qu’ils sont, et les amener à davantage aimer et respecter l’autre tel qu’il est. Je favorise l‘émergence de la communication bienveillante, source d’apaisement et de fluidité dans les rapports humains.

 

Eugénie Rambaud

 

Ma pratique de l’autolouange m’a permis de comprendre à quel point elle participe non seulement à l’Estime de Soi mais aussi à la construction de ce qui fait l’identité de l’Etre. Elle touche l’Essence de l’Etre, l’âme ! Dans ma pratique de coaching, l’autolouange vient tantôt conforter les prises de conscience, tantôt faire émerger une souffrance difficile à identifier tout en apportant des ouvertures insoupçonnées. En atelier de groupe, l’autolouange est l’ingrédient unique de guérison et de transformation.…

 

Pascal Mucchielli

 

Proposer à des groupes de goûter à travers l’écriture et le mouvement aux dimensions sacrées de la vie. Découvrir, redécouvrir et partager de façon inconditionnelle que chacun d’entre nous est un être merveilleux .

 

Jenny Pickman

 

Je pratique l’autolouange avec des personnes qui ont tout simplement la curiosité de découvrir ce que cette façon d’aborder l’écriture peut leur apporter dans la rencontre avec les mots et avec eux-mêmes.

 

Juliette Anne

 

Juliette Anne est auteur, coach en écriture et communication. Diplômée de Sciences Po Paris, elle aide depuis plusieurs années les entrepreneurs et les esprits créatifs à mettre des mots authentiques sur ce qu’ils sont, ce qu’ils croient et ce qu’ils font. Pour cela, elle est initiée à l’autolouange qu’elle utilise en amont pour révéler l’unique en chacun. A travers ses ateliers d'écriture, ses coaching et interviews, elle les aide à libérer et structurer leur discours puis à créer leurs propres outils de communication (livres, articles, vidéos). Elle dirige aujourd'hui l'agence Les Mots de Soi.

Caroline Guyon

 

En entreprise, exercice de prise de parole en public

« Parler de soi avec pudeur par l’amplification »

« Dans une organisation où tout le monde se connaît et s’auto-contrôle, si je dis à mes collègues ce que je ressens et comment je fonctionne avec amplification, je suis cohérente avec moi-même (je connais le curseur de vérité dans cette amplification). Mes collègues entendront une parole créative, drôle, surprenante et poétique et seront rassurés car ils ont déjà senti ça en moi ».

Pascale Jacquin-Ravot

 

Accompagnement thérapeutique par l’autolouange : trouver la confiance en soi, reconnaitre ses qualités, découvrir sa vérité intérieure. Ateliers découverte de l’autolouange. Projet d’ateliers psychophanie & autolouange .

 

Florence Brodard

 

Je vous propose une expérience sensible, d'immersion dans la couleur, le trait, les mots, les regards... Dans un cadre bienveillant, d'écoute et de respect mutuel propice à la confiance. Il s'agit de se laisser surprendre par la richesse des ressentis vécus au travers d'exercices simples : peindre la couleur qui vous fait du bien, dessiner les yeux fermés, échanger des impressions ...... C'est une journée particulière où s'exprimer seul, à deux, ensemble, visiter nos ombres et nos lumières dans la joie et au présent. C'est tout naturellement que la pratique de l'auto louange vient couronner cette promenade de l'intime au partage.

Marthe Vertueux

 

Ma pratique de l’autolouange m’a permis de comprendre à quel point elle participe non seulement à l’Estime de Soi mais aussi à la construction de ce qui fait l’identité de l’Etre. Elle touche l’Essence de l’Etre, l’âme ! Dans ma pratique de coaching, l’autolouange vient tantôt conforter les prises de conscience, tantôt faire émerger une souffrance difficile à identifier tout en apportant des ouvertures insoupçonnées. En atelier de groupe, l’autolouange est l’ingrédient unique de guérison et de transformation.…

 

Marie-Cécile Pommier

 

L’autolouange est entrée dans ma vie milieu 2015. Aujourd’hui, c’est comme une énergie quotidienne qui m’accompagne, à la fois puissante, discrète et subtile. Les textes écrits avec « mon » groupe du mois d’août dans la « maison de l’air de rien » sont toujours dans mon sac à main, à portée de lecture et de partage. Je me (re)connecte à des phrases, des textes, dans des moments de pause, de méditation, des moments de questionnements. Et j’écris pour transformer une force, une émotion. Je partage les textes avec des amis, des curieux, pour une prise de conscience de la puissance de guérison et d’évolution que dégage l’autolouange, bien au-delà de ce que l’appellation véhicule.

 

Michèle Hervieux

 

J'accompagne la valorisation des expériences personnelles et professionnelles, l'élaboration de projets. Je facilite l'émergence des moments «clefs» où chacun ressent, dans sa vie, la plénitude de ses moyens et de ses actes. Lieux où s'ancrent les projets « de coeur ». J'ai choisi de proposer la mise en lumière de ces moments particuliers par l'autolouange, pour la sensation d’accessibilité immédiate à un réservoir de «connaissances», de sens partageable, de présence à soi-même que cette pratique d'écriture suscite. Se mettre en «disponibilité» de laisser advenir la mémoire de ses expériences et l'expression de ses désirs. L'autolouange créée la connivence d’un langage partagé, langue «maternelle» au réservoir de mots inépuisable qui soutient avec bienveillance et panache la maturation des projets.

 

Ghislaine de Laage

 

Notre vision est une construction complexe qui évolue sans cesse au fil de la vie, depuis l’instant de notre incarnation.

L’autolouange permet d’en explorer les dimensions symboliques par un travail de visualisation Œil droit –Œil gauche, où apparaissent aussi bien l’organisation physiologique que fonctionnelle et transgénérationnelle dans un « conte binoculaire » d’une extrême fraicheur à écrire, à proclamer, à illustrer même.

 

J’utilise l’autolouange dans les thérapies individuelles et en groupe : je propose une plongée dans ce monde multidimensionnel en ateliers d’une journée toutes les cinq semaines au sein de petits groupes

 

Anne Brown de Clostoun

 

Je propose un atelier mensuel de découverte et partage de cette étonnante pratique : vivre un temps de reconnexion intime avec nous-mêmes et approfondir notre re-connaissance mutuelle.

Ecoute et proclamation nous permettent d'expérimenter et de vivre, en toute confiance, un voyage intérieur.

 

Annick Lepage

 

En accompagnement individuel, j’utilise l’autolouange en fin de séance dans le but de favoriser la confiance en soi, trouver, consolider sa sécurité intérieure par l’émerveillement qui jaillit de la proclamation. Les mots qui émergent sont des vibrations réparatrices pour les cellules du corps. De plus, l’énergie de l’autolouange sert de point d’appui pour s’autoriser à traverser en conscience des espaces encore blessés de soi.

Paul Wachten (Paris/Versaille/Allemagne)

 

L'autolouange créé en moi la mise en mouvement de mes mots, de mes maux sous forme - Gestalt - d'une poésie de Vie. Lors du processus sacré de la mise au monde de mes maux en mots, quelque chose de très grands, d'une amplification éternelle et éphémère se crée en moi et autour de moi.

Le passage à la poésie sacrée s'est ouvert pour moi et par moi pour mes clients en coaching.

 

Je me souviens de ma noblesse,

et plus rien me blesse.

Je suis Namaste.

Le mouvement éternel

le maux qui rebelle

le mot qui révèle.

 

Je suis la poésie de Dieu.

Gérard Rouzier

 

Je suis ému d'observer qu'après avoir écrit leur texte, plusieurs personnes n’osent pas le prononcer et en viennent même à douter d’en être l’auteur ! « C’est trop grand, trop beau ! Je ne peux pas, à voix haute, dire cela de moi-même » !

Homme de parole, comédien, j'accompagne ceux qui veulent proclamer leur autolouange. Dans mes ateliers chacun s’approprie ses propres mots, ose les dire, et réalise alors que non seulement dans cette expression de soi-même n’entrent aucun narcissisme ni fausse-humilité, mais bien le courage d’assumer ce que l’on est, en réalité, dans une langue qui ne s’embarrasse ni de politesse, ni de crainte, ni de préjugé, mais qui dit, haut, clair et fort ce qui est. Ce que je suis. Ce que nous sommes.

Quelle joie alors et quelle découverte étonnée pour celui qui dit, quelle gratitude chez celui qui écoute ! L’autre, osant dire sa propre vérité et sa grandeur, que ce soit dans son élévation ou dans ses ténèbres, renvoie celui qui l’entend à sa propre expérience de l’essentiel, dans le chemin particulier et unique qui est le sien.

Dans tous les cas, il s’agit toujours de dire avec un regard nu et une voix claire…

 

ce qui est

 

ce que je suis

 

ce que nous sommes

Florence Cadot

 

La question, poignante pour moi, "Qu'as-tu fait de ta noblesse?" a été mon moteur dans ma pratique de l'autolouange. Encore aujourd'hui ce sont ces mots, cette question qui, tel un électrochoc, me sortent de tout endormissement ou léthargie possibles. Oublier ma noblesse est inconcevable pour moi, et je me sens tellement concernée par cette vigilance, ce "devoir" ou cette "mission", que je me charge de rappeler à tous ceux qui me croisent d'assez près, avec confiance, qu'ils portent en eux une "noblesse" inestimable, unique, dont l'expression est attendue par la Vie.

 

Comment s'en souvenir? Comment la mettre ensuite en expression, pour la rendre active, en "faire" quelque chose? La pratique de l'autolouange entre en scène !

 

J’organise toutes sortes de pratiques : personnelle ou pour autrui, individuelle ou en groupes, préparée ou spontanée,...

Toutefois, mon terrain de pratique le plus habituel concerne mes étudiants. Futurs candidats à des concours difficiles, ils accueillent l'exercice de l'autolouange comme un allié supplémentaire dans leur conquête de la réussite. Leur confiance en soi, reboostée (voire conquise) par cette pratique leur fait prendre une toute autre envergure. Comme ils se voient grands, uniques, libres, nobles ! Toute victoire est à leur portée.

Je m'adresse au "héros" qui sommeille en chacun d'entre eux, et fais ensuite confiance, totalement, à l'émergence de cette énergie irrépressible, qui prend forme d'abord dans un collage, puis dans l'écriture de l'autolouange, véritable hymne à la noblesse révélée de l'être : un étudiant transfiguré ! La proclamation de cette nouvelle identité (leur CV caché) est l'étape finale - très importante - de cet accouchement, source de joie tangible, de pleurs émus parfois, d'émerveillement partagé, toujours. Dorénavant, des héros sont en marche vers les concours, la classe a traversé le feu de l'audace d'être soi, et la noblesse de chacun a de belles heures devant elle, un champ d'honneur, bordé de témoins impeccables.

 

Le travail d'acquisition des connaissances peut commencer, plantées dans une terre fertile, en pleine possession de ses moyens. C'est ma pédagogie de la réussite !

 

Personnellement, je ressors toujours grandie, ébahie, heureuse, de toutes ces expériences. Je sais que c'est une révélation pour la vie de chacun, pour la Vie tout court.

 

Copyright @ All Rights Reserved

webdesign by C