Cartes d'autolouange

Témoignages de pratiquants de l'autolouange

« Je suis ressourcée » Véronique


« Vers un monde meilleur où chacun retrouve sa place, sa source, sa grandeur… » Nathalie


« Je n'ai pas encore atterri. Je suis Nirvana de Gratitude... MERCI, MERCI, MERCI » Valérie


« Heureusement l'autolouange a jalonné mon parcours et m’a soutenue quand il fallait. » Claire


« L’autolouange est un outil puissant en cette période pour reprendre contact avec… le beau, la puissance, le sacré, le monde, … » Etienne


« Soirée tout à fait surprenante, agréable, instructive, et centrée sur des besoins importants dont l’estime de soi. » Maïté


« Comme je n'ai pas trop de temps pour une œuvre d'art, j'ai décidé de faire de ma vie quotidienne une œuvre d'art. Et de prendre ma journée comme prétexte à une autolouange. Cette expérience marque à tous les coups. » Veridiana


« Il y a un avant-autolouange et un après ! » Agnès


« Quel magnifique cadeau. » Marie-Anne


« L’autolouange : une voie directe, puissante et jubilatoire qui donne accès à qui je suis vraiment. Génial. Un "outil" de coaching et de thérapie d'une grande et belle puissance ». Pierre

« Chaque fois que je pense à l'autolouange, j'ai un sursaut de joie! » Cécile


« Dans ces temps incertains et anxiogènes, l’autolouange est certainement une méthode pour renforcer la confiance en soi et la confiance dans les autres. » Marc


« Oui, l'autolouange, est

  • plus qu'un boosteur d'auto estime
  • plus qu'un fortifiant de la confiance en soi
  • plus qu'un energizer de l'affirmation de soi
  • plus qu'un humiliateur de l'ego qui se pavane
  • plus qu’une piqure de rappel de notre divine étincelle.

C'est la naissance même au cœur du quotidien de l'UN. » Josy


« Je reviens d'un grand voyage au Spitzberg. C'est à la bibliothèque du bateau que j’ai découvert: Souviens-toi de ta noblesse et j'ai été EPOUSTOUFLEE. Je crois que c'est cette perle que je suis allée chercher au Spitzberg. » Francine


« Étonnée par une phrase jaillissant de mes profondeurs, j'en suis ressortie comme essorée. » Florence


« L'autolouange est un magnifique pinceau, prêt à plonger dans les couleurs de notre être pour nous permettre de peindre ce que nous sommes vraiment sans la grisaille des tabous, des limites et des

freins qui nous empêchent de nous réaliser. J'espère que vous "contaminerez" encore beaucoup de personnes ». Nicolas

108 cartes, support de créativité et
tremplin pour faciliter l’accès à l’autolouange et ses bienfaits.

Pratiquement

Plusieurs usages directs sont décrits dans le livret de votre coffret.

 

Se présenter :

Faire tirer au hasard une carte par chaque participant d’une rencontre, voire placer une carte sur chaque siège. La personne est invitée à se présenter à partir de ce collage ou de cette phrase, en accord ou désaccord, avec toutes les associations qui lui viennent.

 

Pythie ou Tarot :

Utiliser le hasard pour interroger ce qui bruisse sur mon âme aujourd’hui. Un petit rituel du matin qui met la journée dans son axe.

 

Piscine de cartes :

Toutes les cartes sont placées collages visibles au centre de la table. Il s’agit de choisir une carte au hasard et utiliser la phrase au verso dans son propre texte d’autolouange en cours d’élaboration, en prenant bien le tout de la phrase, que ce soit en une fois ou en plusieurs morceaux. Puis remettre la carte au pot et piocher une autre carte dont il faut prendre toute la phrase… et ainsi de suite pendant un quart d’heure. Proclamer son texte et constater que chaque texte a une couleur très personnelle.

Il est aussi possible de présenter les cartes avec les phrases visibles et d’écrire à partir des collages reçus au verso. Et ce à partir d’une carte ou à partir de plusieurs en série.

 

Fontaine de jouvence :

En début d’un atelier d’autolouange, interroger la pile de cartes en tirant une au hasard selon une orientation précise donnée par l’animateur (par ex : « moi maintenant », à l’écoute de mon âme, de ma météo intérieure, ou « le héros que je suis »,….). À la fin de l’atelier, les participants gardent leur carte et en glissent une nouvelle, confectionnée par leur soins dans le jeu (avec un collage et une de leurs phrases).

 

Espiègle :

Copier une de ces phrases sur un beau papier décoré et le déposer incognito sur le pare-brise d’une voiture pour propager le bonheur.

 

Ces cartes ont aussi été créées pour vous soutenir dans l’écoute, l’écriture et la proclamation de votre propre autolouange.

 

Pour accueillir la parole qui monte du cœur à la plume, il est bon de prendre appui sur un support (une image, une phrase, un parfum, une musique, un conte, ou un collage des cartes d’autolouange…), sans décrire ce support mais en laissant venir les mots pour un voyage intérieur qu’il initie d’associations en métaphores.

Nul besoin de savoir écrire, simplement tisser le fil de soi, se donner la liberté du souffle, la noblesse de l’amplification, la joie ludique de la permission pour devenir acteur de sa vie. Pas question de restreindre le propos : il est question d’espace, d’inné et d’universel.

Vos propositions pour utiliser les cartes :


Anne


En préparant la salle, j'ai déposé les 108 cartes sur une table côté collages visibles
Nous étions 8, j' ai demandé qu'après un moment d'intériorisation chacun se laisse appeler par 13 cartes sans regarder au dos.
Puis chacun à tour de rôle nous avons lu une carte. Une fois chacune des 13 cartes lues, j'ai lu les 4 restantes pour le groupe.
Puis j' ai demandé de classer leurs cartes pour en faire comme un texte suivi. C'était impressionnant de justesse pour chacun.e.


J'ai ensuite demandé de choisir la ou les 2 cartes max qui leur parlaient le plus et d'écrire une autolouange à partir de là ou d'y inclure les phrases recues. Ce fut étonnant, détonnant.


Après sa proclamation, j'ai demandé à chacun de reconnaître là où se cachait l'amplification.
Je n'avais rien prémédité, chaque étape a émergée de la précédente.
Nous avons saisi que même si ce n'étaient pas des amplifications "grandiloquentes" il y en avait et nous ne nous en apercevions plus.


Florence

 

Je termine à l'instant mon premier atelier-débats-jeunes, mon rêve depuis des années, c'est lancé! 

J'ai utilisé le jeu de cartes avec ces 8 jeunes: l'ouverture a consisté à tirer une carte  et à se présenter à partir de cette découverte. Incroyable harmonie pour tout le groupe : chacun a trouvé l'écho de son "Je suis". Le tour de table a pris un bon moment, extrêmement réjouissant. 

Chacun quitte le groupe avec l'exercice de faire vivre, d'une façon ou d'une autre, pendant le mois qui nous sépare de notre prochain atelier, la vérité de qui il est, cette découverte qui vient de lui être révélée. Ce sera un acte repéré, à partager en séance commune la prochaine fois. Ainsi, ce tirage devient une demande d'attention, de prise en compte de ce que nous dit la Vie pour notre expression et réalisation.  Je veux co-créer avec la Vie qui me parle sans arrêt, d'autant plus que j'appelle sur moi sa bénédiction. Donc lecture ET acte! Immédiatement, on devient plus attentif à ne pas oublier qui on est : "Souviens-toi de ta noblesse"  Que cela devienne VIVANT, opératoire, réel. Que cela s'incarne. Sinon, on reste dans l'intellect.Changer le monde, ça commence par chacun d'entre nous, dans la mise en oeuvre de sa vérité. 

 

Caroline


En pensant à mes ami.e.s j'ai pour chacun.e tirer une carte que j'ai envoyée pour mes voeux de nouvel an. C'est la première fois que je reçois autant de réponses... et pas que des SMS.



Florence


" Depuis la création du jeu de cartes de l'autolouange, je me sers de cet outil très fréquemment, avec un grand bonheur partagé. J'en fais également très souvent cadeau, pour ne recevoir que des retours enthousiastes.

Les deux faces de ce jeu (face collage ou face écriture) peuvent être utilisées fructueusement ; personnellement, j'en fais usage avec des amis ou avec des participants d'atelier. Après une pioche inspirée, chacun découvre une phrase d'autolouange qu'il s'approprie (ou pas), silencieusement. Dans un deuxième temps, chacun d'entre nous, moi comprise, partagera les remarques que lui inspire cette phrase, en lien avec son vécu, ses ressentis, ses aspirations. Une telle "présentation" de soi élève immédiatement le niveau de la rencontre et de la prise de contact. Ce n'est pas toujours une appropriation aisée et celle-ci est parfois d'autant plus difficile que la phrase piochée est puissante et (trop?) belle pour le participant qui s'y reconnait pourtant. Découvrir et révéler au groupe un aspect de soi, dans une économie de mots, au-delà des masques, puis assumer la vérité proclamée à voix haute, voire l'illustrer d'exemples, tout cela requiert une adhésion à cette vérité : c'est un pas de plus vers le "oui" à qui je suis, dans un souci d'incarnation, car je pousse toujours mes amis ou participants à mettre en actes, dans sa propre vie et consciemment, l'affirmation reçue.

Je recommande énergiquement."


Fanny


Pour lancer un collage ( sur lequel j'inviterai à écrire une autolouange) je m'inspire du journal créatif de Anne Marie Jobin et de ses consignes pour déconnetcer mental:

- lancer 2 dés et cumuler les points pour connaitre la page à ouvrir d'un magazine où je peux découre les images. Y prendre une texture.

- Lancer 3x les dés pour avoir un n° de page et y choisir un mot

-lancer 3 x les dés et additionner les points pour aller sur une page y choisir une image.


Armelle se donne une carte et un travail d’âme par semaine :


Cette semaine,  j'ai eu "je restaure les ruines de mon enfance...." et pour la semaine prochaine, je suis premier ministre de l'inconnu... autant te dire que je m'en frotte les mains !

108 collages :

D’un côté de la carte, un collage créatif. En prendre un ou plusieurs comme support d’écriture et/ou de proclamation de votre propre autolouange . En prenant appui sur l’image, sans la décrire, accueillir les mots qui montent du cœur à la plume. En « je » (première personne) et avec amplification. Petit à petit vient un texte qu’il s’agira de proclamer… et d’écouter pour entendre ce qui émerge de soi.

 

                                  

108 pépites d’autolouanges :

De l’autre côté une phrase d’autolouange qui peut être utilisée comme tremplin d’amplification. La posture d’autolouange est naturelle à chacun mais pour y avoir accès, il s’agit de découvrir cette dynamique funambulesque où le « je » et l’amplification collaborent, dans l’humilité ! Ces phrases sont des exemples, il s’agit de s’en inspirer. Elles peuvent également être point de départ dans une grande variété de propositions, comme :

            - amulettes pour intensifier la vie… S’en nourrir au quotidien,

            - flèches à haute précision pour proclamer les mots de Soi,

            - miroir coquin de nous-mêmes,

            - révélatrices de notre curriculum caché,

            - amorces de la parole jaillissante,

            - étincelle de poésie,

            - ferment d’espièglerie positive : recopier et poster incognito autour de vous.

 

Des deux côtés, en images et en mots, ces cartes visent à soutenir votre envol à l’écoute de vos mots de soi, votre parole de dignité, votre autolouange.

108 cartes pour diffuser

le bonheur de l'autolouange

Pour pratiquer

ou animer des cercles d’autolouange,

pour experts ou débutants.




Ces cartes vous permettent de :  

  • écrire votre autolouange,
  • animer une rencontre d’autolouange,
  • interroger votre météo du jour,
  • aller à l’écoute de soi et révéler vos talents, votre curriculum caché,
  • soutenir votre pratique de l’autolouange,
  • animer une présentation originale en groupe, Team building,
  • briser la glace
  • ...

Prix de vente  29,99 € + frais de port

108 pépites d’autolouange d’auteurs divers  

108 collages de Marie Milis

10 collaborateurs

5 années de création
30 ans d’expériences

En résumé, ce coffret c'est :

Pourquoi 108 cartes ?


Au départ une évidence, comme une fulgurance : 108 parce que 108 !
Et puis en grattant

Carte 1
Carte 1b
Carte 2
Carte 2b
Carte 3
Carte 3b
Carte 4
Carte 4b
carte 5
Carte 5b

Une des actions les plus puissantes que vous puissiez accomplir pour intervenir dans ce monde tourmenté est de vous lever et révéler votre âme.

Clarissa Pinkola Estes

Réveil de l’autolouange



L’autolouange est une pratique millénaire et universelle longtemps disparue en Occident, alors qu’elle a perduré sur toutes les terres de l’oralité. Magique langage antique de la poésie, originellement improvisée et spontanée, d’une simplicité primitive, elle permet à chacun de retrouver la voie des sources en soi et de la reconnaître en l’autre. L’autolouange est guide pour retrouver le chemin du bonheur, boussole vers soi dans le labyrinthe de la vie moderne, panneau indicateur vers l’essentiel au milieu des innombrables sollicitations quotidiennes.

 

Marie Milis a donné à cette pratique ses trois consignes contemporaines : écrire et proclamer un texte en «je» (uniquement à la première personne du singulier) avec amplification et authenticité.


Au départ, elle l’expérimente en classe avec ses élèves et découvre combien l’autolouange restitue à chacun la conscience de sa dignité, de sa précieuse singularité, restaure la confiance en soi, l’estime de soi et de l’autre et est facteur puissant de solidarité.

 

Avec ses élèves elle témoigne pour la résurgence de cette pratique dans son livre Souviens toi de ta Noblesse dont le sous-titre initial était « des jeunes relèvent la tête ». Depuis, elle parcourt le monde (Belgique, France, Suisse, Canada, Inde, Brésil,…) pour lever en tous lieux des ferments de réinsertion de cette pratique de salubrité publique.

Face aux défis contemporains, l’urgence devient palpable de retrouver notre fierté intérieure, de nous découvrir digne et de puiser aux sources de notre commune humanité. Invitée à coopérer à l’initiative d’insertion scolaire et sociale française des « Cités Educatives », elle crée l’Institut de l’Autolouange, fédération de facilitateurs de l’autolouange suivant des approches variées au vu de la grande diversité de leurs talents.

Marie Milis

Marie ouvre des perspectives neuves et fécondes. Mathématicienne et anthropologue, elle a toute sa vie créé les outils d’une pédagogie habilitante. Avec elle les élèves les plus rétifs deviennent acteurs en mathématique ! Championne des paris fous elle mise sur eux et ils s’en révèlent dignes.

Elle est profondément chercheuse. Toujours elle est stimulée, à la pointe du connu, pour entrer dans l’inconnu. Elle est de ces pionnières qui osent le pas en avant.

Par formation - et par tempérament - elle refuse les empêchements insensés, les programmations défaitistes, les verdicts aliénants.

Elle est résistante et ne se résigne pas au marasme ambiant : agente de changement, propagatrice de savoirs elle travaille  aujourd’hui à la formation des enseignants, à la compréhension des enjeux de notre nouveau paradigme culturel et à la diffusion de pratiques en phase avec les défis contemporains.

Elle est créative et d’utilité publique. Elle a structuré une pratique dite de « l’autolouange » qui par la simplicité de ses consignes donne à tous de se retrouver poète au sens initial de poièsis (producteur d’œuvre d’art). Cette pratique formulée par elle pour l’occident contemporain renoue avec les pratiques millénaires et universelles chez nous disparues. Nous pourrions donc dire de Marie Milis qu’elle est l’initiatrice d’une pratique millénaire.

« Au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,

nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. »

Marianne Williamson & Nelson Mandela

Elles ont contribué

Stéphanie Freytag (support technique)


 « Quand Marie m’a parlé de son projet et de ses besoins pour le voir se manifester, je n’ai pas hésité à lui proposer mon aide. Mon expérience mêlée à son talent ont su s’unir pour donner à ce coffret une naissance aux petits oignons. Chacune de ces cartes est issue d’une inspiration, d’une rencontre de cœur entre les mots et les images. Pour moi, ce coffret est une œuvre d’art. Rien que de le tenir en mains est un privilège, tant ses inspirations sont puissantes. »

Ophélie Schnoebelen


« Depuis plusieurs années, je propose avec bonheur l'autolouange à des publics aussi divers que des décrocheurs scolaires adolescents, des membres de communautés rurales peu alphabétisées ou des réfugiés vivant dans de grandes villes ou des camps en Afrique. 

Pour choisir quelques phrases parmi des milliers, je suis partie en orpailleuse, glanant dans mes registres des pépites de jeunes étonnés eux-mêmes de la beauté de leurs paroles,  de réfugiés extraordinaires artisans de lumière dans la nuit de leur périple, de femmes rurales dépassant leur silence de modestie pour composer un hymne collectif à leur force au service de la vie et de la communauté.  

Au-delà d'un support généreux  pour une pratique personnelle, ce jeu de cartes est pour moi un outil magnifique pour le facilitateur en autolouange, débutant ou confirmé, dans ces plongées avec de nouveaux publics. Chacune de ces cartes est là pour nous hisser sur la vague et commencer notre voyage… »


Chantal Ngarambé


Le "brunch autolouange" est une rencontre amicale d’un groupe très varié en âge, sexe, culture. J’y observe avec émotion les personnes se révéler poétiquement à elles-mêmes et prendre de plus en plus confiance en elles. Ce sont des moments de pur bonheur, magiques qui créent des liens authentiques. J’y ai récolté quelques pépites qui figurent sur les cartes pour le plus grand bonheur de leurs auteurs… surpris. »

Bénédicte Deleplanque, (Photographe)


« Merveilles que ces collages inspirés et inspirants. Jamais anodins, porteurs de mille sens, ils racontent les histoires du monde, de notre monde et bien au-delà…

Mon objectif photographique fut de rester le plus fidèle possible sans me laisser éblouir par la lumière émanant de ces images !

Lumière bien réelle puisque parfois les reflets du jour s’amusaient avec moi pour me faire faire une gymnastique toute particulière (adducteurs et dorsaux en béton!)

Parfois je dus choisir entre un éblouissement aveuglant le collage ou un cadrage qui donnait une autre histoire… Marie merci de m’avoir laissée recadrer et recréer encore d’autres mondes !

Gratitude d’avoir pu travailler face à tant d’inspiration. »

Caroline Guyon (inspiratrice)


« Les collages de Marie incarnent l’autolouange, l’art de l’irrationnel, l’art du déjà là, un jeu de cartes de ses collages nous permet de continuer à pratiquer immédiatement l’autolouange post-formation et continuer à savourer la posture d’autolouange en toute autonomie. »  

Seul celui qui a vu le prix inestimable de sa propre vie est capable de
s'incliner devant celle de son frère et de déceler en elle la même haute énigme.

Cette étonnante pratique m'apparait une merveilleuse école de dignité.

Et d'effronterie.

Et de poésie joyeuse.

Christiane Singer

Renseignements et commandes